Un diplôme, un certificat de capacité ?  

Un diplôme d'état de Comportementaliste existerait-il ?
Ce bruit nous est parvenu depuis quelques temps...
Nous avons vérifié auprès de l'administration concernée. La réponse est : il n'existe pas de diplôme d'état de ce type et donc aucune formation n'est en ce sens accréditée, ni légalement autorisée à le formuler ou le laisser entendre, par cette ou ces administrations !
Ce rappel nous a été fait : un diplôme d'état n'est délivré que par un ministère tels ceux de l'éducation nationale, de l'agriculture ou des sports.
Pour ce qui est de toute école privée, il s'agit d'un diplôme ou d'un certificat d'école qui n'a rien à voir avec le véritable diplôme d'état.
Et encore ajoutons nous, le terme de diplôme ne devrait-être utilisé que par les ministères précités...
Alors que conclure lorsque l'on vous présente les choses sous cette falacieuse qualification "d'état" ?

Le fait qu'une activité soit inscrite sur un registre ne signifie pas que la formation disposerait d'une reconnaissance d'état.
La formation, en terme de contenu, d'encadrement, tant sur le fond que la forme, ne figure pas dans le dossier à présenter. La qualité de la formation n'est donc pas reconnue contrairement à ce qui pourrait ainsi être interpété.
Le dossier ne concerne qu'une description de tâches de l'activité et ne décrit et ne prend en considération rien sur comment y parvenir. Il y a une déconnection totale entre l'activité et la formation, bien absente de cette analyse, ce qui n'empêche la pirouette de faire passer l'un pour l'autre comme nous l'on formulé clairement quelques prospects.
Peut-être faudrait-il que l'administration se pose quelques questions sur le fond et la forme, car comment prétendre former sérieusement en relations et en psychologie humaines en 3 ou 4 petits mois, et interdise activement ces amalgames noséabons au delà d'intentions ou de commentaires limités à ses propres bureaux !

D'autres bruits résonnent à nos oreilles depuis quelques semaines...
Un Comportementaliste doit-il être titulaire d'un certificat de capacité ?
Ce document existe. Il fait partie d'une procédure administrative particulière. Il est obligatoirement détenu par :

  1. Les éleveurs
  2. Les éducateurs canins
  3. Les dresseurs
C'est tout.
Exiger la détention de ce document pour un Comportementaliste peut signifier quoi ? Que vous n'êtes tout simplement pas dans une formation de comportementaliste, voire Comportementaliste, mais bel et bien dans une autre formation... qui ne porte pas son nom, ou à animer une activité qui n'est pas celle que vous croyez !

Tout le monde peut se targuer de former comme d'être comportementaliste !
Reste à savoir ce qu'est singulièrement un Comportementaliste : un éducateur / dresseur ? Quelqu'un qui conseillerait et se limiterait à cela ?

Le Comportementaliste, s'il sait conseiller, ne se limite pas à cet espace ! Comment distinguer un éducateur d'un comportementaliste ?
  • Le 1er conseille. Il est normalement formé en éthologie et sait comment un animal doit vivre au mieux avec l'homme ;
  • Le second permet le changement relationnel... chez le maître.
La portée est autre, tout comme les compétences à manifester pour parvenir à ce second point dans l'excellence !

Exemple :
Une personne dort avec son chien. Celui-ci est instable, destructeur :

Conseil de l'éducateur :
"Faire dormir son chien en dehors de la chambre."
Ce à quoi se trouve souvent engagée une pratique de l'éducation canine dont l'effet paradoxal renforce le lien entre les 2 sujets !
Erreur monumentale trop souvent constatée... car quelque soit la méthode employée, dans la mesure ou elle contribue à un renforcement du lien, à un renforcement affectif de la relation,  sortir le chien de la chambre devient une ineptie !
C'est simultanément faire une chose et son contraire... et le chien, comme le vit-il ?

Travail du comportementaliste :
Recherche des causes qui conduisent la personne à agir ainsi (deuil - solitude - divorce - chömage - pas d'enfant / animal substitut, etc.)
Utiliser les stratégies enseignées par le CEEPHAO comme :
  • Elaborer un diagnostic systémique sur une base "PNL - HE - Solutionnisme" ;
  • Mettre en place des stratégies de désensibilisation issue des TCC ;
  • Elaborer un travail solutionniste conduisant la personne vers son changement et son succès ;
  • Repérer, dans le cadre d'un processus de deuil, la situation de la personne et mettre en oeuvre des stratégies issues des techniques du champ systémique précitées ;
  • Eventuellement, dans la conscience de ses limites de compétences : guider la personne vers un travail psychothérapique.
Nous ne sommes pas dans le même univers !

En conclusion, ni l'un ni l'autre n'existent pour le Comportementaiste !